Enter your keyword

Vasectomie

La vasectomie, sans bistori

Méthode de stérilisation masculine

(service couvert par la RAMQ)

Qu’est-ce que la vasectomie?

La vasectomie est une opération mineure qui consiste à sectionner et bloquer les canaux déférents qui transportent les spermatozoïdes. Une petite ouverture est faite au centre du scrotum (c’est-à-dire l’enveloppe contenant les testicules) sous le pénis. Les canaux déférents sont cautérisés, ligaturés et coupés (1 à 2 cm), empêchant ainsi le passage des spermatozoïdes qui seront alors absorbés par l’organisme. Cette intervention est pratiqués sous anesthésie locale dans le bureau du médecin et dure de 10 à 15 minutes.

Quelles différences avec la vasectomie sans bistouri?

La vasectomie sans bistouri est différente de la vasectomie conventionnelle uniquement par sa voie d’approche.  De plus, elle comporte une méthode anesthésique qui rend l’intervention moins douloureuse.  Dans la vasectomie conventionnelle, on utilise un anesthésique par infiltration du scrotum et du cordon spermatique qui contient le canal déférent.  Deux incisions latérales sont faites, et les canaux sont apportés à la peau puis sectionnés et cautérisés, bloquant ainsi l’apport de spermatozoïde dans le système.  Des points de suture referment la peau du scrotum.

Dans la vasectomie sans bistouri, le médecin fait un point anesthésique puis un bloc du cordon spermatique.  À l’aide d’un instrument spécial, il maintient fermement le canal déférent, puis avec un deuxième, il pique la peau du scrotum pour ensuite écarter délicatement les tissus jusqu’au canal.  Le canal est ensuite amené à la peau pour être sectionné, cautérisé et isolé de l’autre canal.  Il y a beaucoup moins de saignement, parfois pas du tout.  Aucun point n’est nécessaire.  La plaie se referme très vite et ne laisse aucune cicatrice.

La vasectomie sans bistouri est-elle douloureuse?

Lors de l’anesthésie locale, on peut sentir un léger inconfort mais dès que le bloc anesthésique est réalisé, il n’y a plus de douleur. Après l’intervention, pour être honnête, on peut avoir un certain inconfort pour lequel on prendra un analgésique. Ces malaises sont cependant moindres qu’avec la vasectomie conventionnelle puisqu’il y a moins d’atteinte des tissus. De plus, il n’y a aucun point. Des instructions vous seront données sur les recommandations après la chirurgie. Il sont aussi disponible sur le site internet.

Cette méthode est-elle efficace?

La vasectomie sans bistouri est aussi sécuritaire que la vasectomie conventionnelle.  La majorité des hommes vasectomisés seront stériles lors de leur premier spermogramme (c’est-à-dire test de sperme), 3 mois après l’opération.  Parfois, il faudra plus d’un test avant que la stérilité ne soit obtenue.  Rarement (moins de 1%), un des canaux se reformera avant le spermogramme de contrôle (recanalisation précoce), c’est-à-dire les deux bouts d’un des canaux coupés se recollent permettant le passage des spermatozoïdes, donc la fertilité.  Une recanalisation spontanée tardive, après le spermogramme de contrôle peut survenir plusieurs années après la vasectomie.  Ce phénomène est très rare (moins de 0.1%) et se constate moins souvent qu’avec la ligature tubulaire chez la femme (0.4%).

Quand faut-il penser à la vasectomie?

La vasectomie est indiquées si vous désirez une contraception permanente.  Tant que vous aurez un désir de grossesse, il faudra utiliser des méthodes de contraception réversibles.

Y-a-t-il des contre-indications?

La principale contre-indication à la vasectomie est votre incertitude quant à votre désir d’avoir des enfants. Au niveau médical, il existe très peu de raisons empêchant la vasectomie. Ex : trouble sévère de la coagulation sanguine, hernie scrotale (c’est-à-dire un morceau d’intestin dans les scrotum).

Les avantages

La vasectomie est une chirurgie mineure qui vous permet de ne plus vous soucier de la contraception.  Si votre travail ne comporte pas de tâches exigeantes et d’efforts physiques, vous pouvez retourner travailler dès le lendemain.  Nombreux sont ceux qui subissent un vasectomie le vendredi et profitent ainsi du repos de la fin de semaine pour reprendre le travail le lundi.

Les inconvénients

La vasectomie n’assure pas une stérilisation immédiate.  De nombreux spermatozoïdes sont encore présents dans le canal déférent, au-dessus du site de l’opération. Vous devrez utiliser un autre moyen de contraception jusqu’à ce qu’un spermogramme de contrôle révèle l’absence totale de spermatozoïdes dans le liquide éjaculé.  En général, on demande un délai de 3 mois après la chirurgie, soit environ 30 éjaculations, avant de faire le spermogramme.  La vasectomie est un mode de stérilisation permanente.  Il existe actuellement une chirurgie dont le but est de recréer la perméabilité des canaux déférents.  Cette opération, la vasovasostomie, n’est toutefois pas toujours efficace.  Seulement la moitié des couples qui tenteront cette recanalisation chirurgicale réussiront à avoir des enfants.

Les complications

Les complications sont peu fréquentes.  Il peut survenir un saignement au niveau de la plaie ou à l’intérieur du scrotum, formant ainsi un hématome.  Les infections de la plaie sont rares.  Il se peut qu’il y ait un gonflement ou des douleurs au niveau du scrotum.  Un malaise aux testicules (épididymite congestive) est possible quelques semaines après mais transitoire.  Un nodule chirurgical (granulome) (1%) ou une douleur chromique (0.1%) est très rare.  La vasectomie ne cause pas de problème de santé tels que les maladies cardio-vasculaires ou le cancer.

Et les relations sexuelles

Quant à la fonction sexuelle, elle demeure inchangée.  La seule chose que toute vasectomie entraine est la stérilisation définitive, donc l’incapacité de rendre une femme enceinte.  Les hormones mâles ainsi que le liquide séminal continuent à être produit en même quantité qu’auparavant.  La vasectomie ne modifie donc pas la pousse des poils de la barbe, la musculature, la voix, le désir sexuel, ni l’orgasme.

Les érections et les éjaculations demeurent comme avant la vasectomie, sauf que le liquide d’éjaculation ne contiendra plus de spermatozoïde.  Notez que les spermatozoïdes ne représente que 2% de l’éjaculat.  Celui-ci provient principalement des vésicules séminales (petites glandes situées à la base du pénis) produisant une partie du liquide d’éjaculation.

Dr Dominique Pilon
Dre Danielle Soulière

Aide-mémoire soins post-vasectomie

Voir les soins

RENDEZ-VOUS POUR UNE VASECTOMIE?

voir les disponibilités